Mon Rendez-Vous

de Raphal în Poezii în Franceză 1 comentarii

Assis sur le bord de mon lit,
Près de moi, la Femme de ma vie,
Allongée nue dans cet écrin,
J'admire la courbe de ses seins,
Je parcours le creux de ses reins.
Sur sa peau blanche et délicate,
Je navigue comme un automate,
Je vois des vagues renégates
Bercées de reflets incarnates.

Elle parle une langue étrangère,
Fait voler ses mains dans les airs,
L'adorable Femme de ma vie
Que je regarde en égérie.
Son accent me fait vaciller,
Je traverse le monde entier
Pour me noyer dans ses yeux verts,
Grands comme le plus vaste désert
Où disparaissent ces caravanes
Chargées d'abondances Persanes.

Près d'elle, couchées sur quelques lignes,
Quelques lettres de Cyrillique,
Dans une pavane énigmatique,
Me replongent en une interligne
Au fond d'une mémoire atavique
Héritée de je ne sais où,
D'une vie d'avant encore floue,
Comme une photographie abstraite,
Dans un méandre de ma tête.

Et dans sa voix douce et poivrée,
J'entends les couleurs de l'été,
Des bijoux rouges et argentées
Qui siègent en son intimité,
J'y goute le miel de ses fleurs
Comme le chant d'un ange guérisseur,
Et dans ces sons acidulés
Je fonds, je coule en élégie,
Pour conter la Femme de ma vie.

Assis sur le bord de ma vie,
Je contemple la Femme dans mon lit,
Je sais que nous serons heureux,
Dans les instants de frénésie
Comme dans le repos amoureux,
Qu'elle est la Femme de ma vie,
Et aussi que de nos génies
Naitront des esprits merveilleux.


A ma Muse.




1 Comentarii

  • de Raphal

    A ma Muse. Elle que j'aime toujours aussi fort qu'à nos premiers instants. Je voudrais tant que notre amour dure, mais la douleur cherche à le détruire. Si un jour cet amour meurt, je mourrai avec lui...


Pentru a lăsa comentarii este nevoie să te autentifici. Nu ai cont? Deschide unul!